Australie

À la découverte de l’Australie Méridionale (South Australia)

La région d’Australie Méridionale (South Australia, ou SA) n’est qu’assez peu connue et visitée. Je n’en avais que très peu entendu parler avant d’arriver ici. J’ai premièrement traversé le SA d’ouest en est, lors de mon road trip de Perth à Melbourne. J’y suis ensuite revenu pour y travailler plusieurs mois à cause du coronavirus qui avait arrêté mes plans de voyage.  En toute honnêteté, ce n’est pas ma région préférée d’Australie mais elle comporte tout de même quelques lieux d’intérêt qui valent la peine de s’y arrêter dont je vais vous faire la liste.

Si comme moi vous sortez des Nullarbors après avoir visité le sud ouest (voir mon article ici) et vous vous dirigez vers Melbourne et la Great Ocean Road (voir mon autre article ici), prenez le temps de vous attarder un peu dans la région pour visiter ses beaux parcs nationaux ainsi que ses superbes régions viticoles. Personnellement j’ai passé environ 2 semaines à visiter le SA plus une semaine passée à Adélaïde (c’était plus pour me reposer, 3 jours suffisent à visiter la ville).

Voici donc quelques lieux à ne pas rater sur votre route en SA. Je les liste d’ouest en est (des Nullarbor vers la Great Ocean Road) en finissant par le nord.

Les Nullarbor

Je fais une petite parenthèse Nullarbor pour vous rappeler que si vous venez de Western Australia, vous allez devoir passer la frontière du SA juste après Eucla. Ils vont certainement vous arrêter et vous demander si vous avez des fruits ou légumes dans la voiture. Pensez donc à tout manger/jeter avant d’arriver à la frontière ! Le miel est aussi interdit.

 

Vers la sortie des Nullarbor vous pouvez vous arrêter à « Head of Bight ». Il s’agit d’un lieu où vous pouvez observer les baleines en saison (de mai à octobre) depuis le rivage. Vous devez cependant payer des frais d’entrée de 16$ par personne. Je n’y suis pas allée sachant que j’étais là bas en février mais apparemment vous avez 100% de chance de voir des baleines en saison, voir jusqu’à une centaine de baleine en même temps ! 

Logement : Il y a plusieurs free camps sur la route des Nullarbor mais attention, peu ont des toilettes (et donc accessibles si vous n’êtes pas self-contained). On s’était arrêté entre autre à Woorlba et à Jilah Rockhole. À Ceduna on a passé une nuit au A1 campground (le moins cher, 18$ pour 2) afin de recharger nos batteries et faire nos lessives mais c’était moyen comme camping.

Lake McDonnell

J’avais vu des photos de ce sublime endroit sur google, une route avec d’un coté un lac rose et de l’autre un lac bleu turquoise. Je voulais donc absolument voir ça mais j’ai été très deçu ^^ Car le lac était à sec et pas du tout coloré… Donc il faut juste avoir de la chance et y être au bon moment !

Il y a plusieurs autres lacs roses dans le SA, on en a vu à Port Augusta (au niveau d’un pont quand on partait vers les Flinders), ainsi qu’avant Innes, au lac Bumbunga (celui là était assez rose).

La péninsule de Eyre

Il s’agit de toute la pointe qui s’étend entre Ceduna et Port Augusta. Beaucoup de backpackers passent outre et pourtant il y a de jolis coins à voir et de bonnes huîtres à déguster ! En effet vous pouvez commencer par vous arrêter à Smokey Bay pour y tester leurs huîtres. Si vous tapez « oyster » sur google maps quand vous arrivez à Smokey bay vous allez vous retrouver dans le quartier des producteurs d’huitres, il y en a plein, certains ont le prix d’affiché mais en général c’est dans les 12$ la douzaine (pas cher pour l’Australie !) et elles sont super bonnes J

Plus loin dans la péninsule arrêtez-vous à Point Labbat pour y observer la plus grosse colonie de sea lions d’Australie au monde ! 

On peut les voir depuis un observatoire, il y en avait une bonne cinquantaine quand nous y étions. 

Ils sont assez loin mais on les voit bien quand même.  

Si vous voulez les approcher de plus près, vous pouvez aller à Baird Bay. Il y a en effet une petite entreprise familiale qui propose des sorties nage avec les dauphins et sea lions (vous nagez avec les 2 sur une journée entière). Ça coûte 180$ la journée. J’avais eu beaucoup d’avis positifs sur eux, apparemment c’est vraiment l’endroit pour nager avec les sea lions ! J’ai longuement hésité à y aller mais finalement j’ai refusé car le temps n’était pas idéal et j’avais peur de ne pas bien les voir car trop de vent donc remous dans l’eau. Il vaut mieux y aller par beau temps et eau calme.

Un autre lieu insolite et joli à voir est la Talia Cave. J’avais vu les belles photos sur le net et j’avais hâte d’y aller, mais pas de chance,  le pont c’était effondré et il était interdit d’accéder à la cave. À vérifier donc si c’est à nouveau ouvert.

Logement : assez peu de free camps dans le coin, du coup on a dormi au Walkers Rocks campground (10$ pour 2) au bord d’une jolie plage avec douche froide. 

Au bout de la péninsule vous arriverez à Coffin Bay : le lieu pour manger des huîtres ! En effet les huitres de Coffin Bay sont très réputées en Australie et même à l’international donc c’est le moment d’en goûter ! 

Il y a quelques restaurants (assez chers) en ville mais sinon vous pouvez aller directement voir les producteurs, ils sont tous dans la même zone industrielle (cherchez huitres sur google maps) comme à Smokey Bay

Par contre sachez que souvent il n’y a personne le matin (car ils pêchent en mer), il nous a fallut du temps pour trouver un producteur ouvert mais au final ils rentrent tous vers midi à peu près. Là aussi les huitres étaient à environ 12$ la douzaine. Perso on s’est mangé des huitres en apéro avant d’aller manger un fish&chips à Port Lincoln à King Neptunes (plutôt bons). 

Port Lincoln

Votre prochaine destination sera en effet Port Lincoln. Il s’agit de l’endroit en Australie pour nager (dans une cage) avec le grand requin blanc ! En effet c’est vraiment connu pour ça. Il faut compter dans les 500$ environ. Il y a plusieurs types de plongées. Vous pouvez être dans une cage dans l’eau (nager) ou bien dans une sorte de cage en verre (du coup au sec).  Il n’y a pas de véritable saison pour voir les requins car ce ne sont pas des animaux qui migrent, le mieux est de vérifier sur le site internet des tours guidés, ils vous disent quand est-ce qu’ils en ont vu et si vous avez des chances d’en voir. Personnellement je ne l’ai pas fait car ça ne m’intéressait pas plus que ça et que j’avais entendu dire que c’était mauvais pour les requins, mais bon, si c’est votre rêve d’en voir, c’est l’endroit pour !

Port Lincoln National Park

À Port Lincoln se trouve aussi le Lincoln National Park. Il s’agit d’un joli parc national avec plusieurs campings et plages (pas vraiment de rando, plus de la plage ici). Nous avons passé une nuit au camping de September Beach (12$ pour 2) qui était au bord d’une très jolie plage où on a pu observer des sea lions. Apparemment il y aurait régulièrement des dauphins aussi mais on ne les a pas vu.  Nous avons aussi vu plusieurs émeus avec leurs bébés, le parc serait connu pour sa grande population d’émeus ! On s’est baladé dans le parc en s’arrêtant aux différentes plages. Il existe aussi une petite rando de 45min à Stamford Hill que nous n’avons pas fait à cause de la pluie qui arrivait mais la dame du parc nous l’avait conseillée.

Pour rentrer dans le parc vous devez payer 11$ par véhicule ou bien vous pouvez prendre un pass (44$ pour 2 mois) pour les parcs nationaux du South Australia. Comme nous savions que nous allions faire plusieurs parcs on a décidé de prendre le pass. Ce pass vous permet aussi d’aller au Parc National de Coffin Bay que nous avons raté sur la route mais qui avait l’air très joli aussi.

À la sortie du parc, si vous continuez vers le pointe de la péninsule vous pouvez aller jusqu’au Lone Pine Lookout. Ceux qui ont un vrai 4×4 pourront aller s’amuser dans les dunes. On a préféré la jouer safe et se garer à l’entrée pour continuer à pieds. Il y a une belle plage avec de grosses vagues et de belles dunes de sables (si vous avez une planche vous pouvez surfer sur le sable J). 

Whyalla

Si vous reprenez ensuite la route en direction de Port Augusta, votre dernière destination de la péninsule sera Whyalla. C’est un endroit à ne pas rater si comme moi vous aimez les dauphins !! En effet une petite colonie de dauphins a élu résidence dans le port de Whyalla (Whyalla Marina sur google maps) et viennent s’y promener très régulièrement. On avait entendu qu’ils étaient souvent là le soir et le matin donc on a décidé de dormir au camping Discovery park Whyalla (34$ pour 2, cher pour ce que c’était.  Si vous ne voulez pas rester à Whyalla il y a quelques freecamps avant et après la ville). On est allé voir les dauphins vers 18h et on a à peine attendu 10min qu’on les a vu arriver. Il y en avait une dizaine, ils se promenaient et jouaient dans la marina ! J’étais prête à sauter à l’eau mais malheureusement ils étaient un peu loin… Le lendemain matin je suis revenue les voir vers 10h et après 10min d’attente ils étaient denouveau là à jouer devant moi. J’ai beau avoir déjà vu souvent des dauphins dans ma vie, je m’émerveille à chaque fois J

Port Augusta

Pas grand-chose de très intéressant dans cette ville. Ils ont une petite exposition au visitor center mais c’est plus pour les enfants.
Vous pouvez cependant aller faire un tour au Arid Botanic Garden (gratuit). C’est un joli parc botanique qui vous explique les différentes plantes de la région grâce à plusieurs petits parcours avec panneaux explicatifs. J’ai bien aimé le parcours qui parlait des plantes comestibles.

Logement : Il y a un freecamp (Chinaman Creek) au bord de l’eau proche de Port Augusta qui a de très bons commentaires mais les gens avaient l’air indécis sur le fait de savoir si c’était accessible sans gros 4×4 ou non, donc finalement on a évité, mais si vous avez un 4×4 allez-y !

Ikara-Flinders Range National Park

Inclus dans le Pass des parcs nationaux de SA, sinon 11$ par jour par véhicule.

On a un peu hésité à y aller car il est tout de même situé à 200km au nord de Port Augusta mais je ne regrette pas du tout ! C’est le parc que j’ai préféré dans la région. Vous avez l’impression de débarquer dans un monde à part, vous avez vraiment l’impression d’être perdu au milieu du désert et les paysages sont superbes ! Surtout qu’il y avait quasiment personne quand nous y sommes allés, du coup on se sentait vraiment seuls au monde ! C’est un parc qui se visite plus en hiver, automne et printemps car en été il fait trop chaud pour randonner (plusieurs randonnées sont carrément fermées pour éviter les risques). Cependant nous y avons été en février car c’était justement une semaine assez fraiche (il faisait dans les 30°C tout de même). 

Logement : Il y a un camping à l’entrée du parc (Wilpena Pound Resort) qui est plutôt sympa (24$ pour 2) avec douches chaudes, BBQ, etc. Et beaucoup de kangourous (même dans les toilettes^^). Il y a ensuite plusieurs campings basiques dans le parc (16$ pour 2) sans eau, juste toilettes. On a campé au camping de Brachina East, on était tous seuls ! Super endroit pour observer les étoiles. 

Il existe une randonnée très célèbre appelée St Mary peak, qui fait 21km (possible de faire qu’une partie). Elle avait l’air vraiment superbe mais malheureusement c’était fermé quand nous y étions (à cause de la chaleur justement). 

On a donc décidé de faire plusieurs plus petites randonnées. On a d’abord fait la Wangara Lookout. Ils disent que ça prend 3h mais ça nous en a pris 2, c’est assez facile, c’est une mignone petite balade et vous verrez peut-être des yellow-footed-rock-wallabies. En effet ce parc est un des rares endroits où vous pouvez observer ces adorables marsupiaux qui sont devenus mon animal préféré en Australie 🙂 Ils sont juste trop cute ! Le gars du visitor center nous avait dit que le meilleur endroit pour les voir est à coté du camping de Brachina East (pour ça qu’on est allé là bas). 

En effet, si vous continuez un tout petit peu sur la route vous allez voir des falaises sur votre gauche et si vous faites attention vous verrez qu’il y a plusieurs petites grottes dans les rochers et qu’il y a plein de yellow-footed-rock-wallabies cachés dans les rochers. 

Vous aurez plus de chance de les observer en fin de journée. C’est fou de voir à quel point ils sont agiles et ils grimpent vraiment haut dans les rochers ! 

Je les adore 🙂

Pour arriver à Brachina East, il faut traverser le parc en empruntant la route « bunyeroo valley road » qui est juste superbe ! Ne ratez surtout pas le Razorback Lookout, la vue y est splendide !  

Toute la route est une route de terre/graviers. On était correct avec ma CRV (petit SUV), mais j’éviterais peut-être d’y aller en van, ou alors roulez doucement. 

On a ensuite voulu continuer la route vers la Aroona Valley mais on a dû faire demi-tour, il faut un vrai 4×4 pour cette route là !! J’ai eu peur de rester coincée… (beaucoup de rochers et de trous) Du coup on est parti vers Trezona, il y a une randonnée là bas mais en plein soleil et comme il faisait très chaud on a évité. On a ensuite récupéré la route principale pour aller faire la randonnée de Arkaroo Rock (ils disent 3h, on l’a fait en 1h15). C’est une chouette petite randonnée qui vous amène au pied d’un rocher avec des peintures aborigènes.

En général je vous conseillerais de passer 2 à 3 jours dans le parc et de camper au moins une nuit dans le parc, vous vous retrouverez loin de tout, perdu dans le désert, c’est une chouette expérience et vous pourrez apprécier les étoiles le soir !

Alligator Gorge

Après Flinders Range National Park, je vous conseille de redescendre vers Port Augusta et de partir visiter Alligator Gorge qui fait partie du Mount Remarkable National Park dans les Southern Flinders Range. Donc en soit c’est la partie sud du Flinders Range National Park bien que situé à 190km de celui-ci (55km au sud de Port Augusta). 

Ce parc fait aussi partie des parcs nationaux payants et il est donc inclus dans le pass. J’ai beaucoup aimé la randonnée « Gorge Circuit Hike » qui nous a pris 1h20 à faire (ils disent 2h) avec de nombreuses pauses photos.  C’est très joli et ça fait un peu penser à Karijini dans le WA. Quand on y est allé les gorges étaient à sec mais quand il y a de l’eau (en hiver) ça doit être encore plus beau à voir.

Il y a aussi une partie sud du Mount Remarkable National Park (appelé Mambray Creek) qui propose d’autres randonnées ainsi qu’un camping mais il faut faire tout le tour du parc pour y accéder (environ 66km). Nous n’y avons pas été mais ça avait l’air joli aussi.

Logement : Avant d’aller à Alligator gorge on s’est arrêté au camping Beautiful Valley Caravan Park (24$ pour 2 avec douches et BBQ/cuisine) qui est assez proche des gorges. Le camping est tenu par un vieux monsieur très sympa qui nous a montré les possums résidents du camping. 

Il y en a un paquet, surtout le soir ! Et on peut leur donner des carottes J

En continuant la route vers le Sud, faites un petit stop à Harry’s Homemade fine food. On peut y acheter de la viande à cuire soi-même mais on peut aussi y manger sur place et ce qui est intéressant c’est que c’est de la viande d’animaux sauvage ! 

Il y a des burgers de kangourous, de chameaux, d’alligators, d’emeus, etc. Et ils vendent même du saucisson !! Oui oui du vrai saucisson en Australie !! J’étais tellement contente d’en trouver !

Innes National Park

Logement : Sur la route vers Innes, on s’est arrêté  au free camp Maitland Town Free Overnight Park. C’est dans la ville et il y a peu de places mais ça faisait l’affaire !

Le parc d’Innes fait aussi partie du pass des parcs nationaux (sinon 11$ par voiture par jour). C’est un joli parc qui se découvre surtout en voiture avec plein d’arrêts sur de beaux lookouts. Il n’y a pas grand-chose d’autre à y faire que de s’arrêter observer la vue ou se poser sur la plage mais c’est très joli à voir tout de même. Parmi les différents arrêts ne ratez pas Chinamas Hat, Cape Spencer, Ethel Beach (avec une carcasse de bateau échoué), West Cape, Dolphin Beach et Shell Beach.  Inneston lake est très sympa à voir surtout si vous avez un drone 😉 Car il est divisé en 2 parties très bleues !

La Barossa Valley

Avant d’arriver à Adélaïde (environ 1h de route d’Adélaïde) faites un petit détour par la Barossa Valley. C’est pour moi un de mes coins préférés de SA ! Et j’y ai habité quelques mois car je travaillais dans une écurie de course à coté (un article suivra sur mon expérience). La Barossa c’est LA région viticole de SA. C’est une petite région ultra mignonne, avec de jolies collines, des maisons anciennes et bien sûr, des vignes partout J Je l’ai vue en été et à l’automne et je trouvais ça vraiment joli avec les couleurs d’automne aussi.  La Barossa m’a un peu fait pensé à la région de Margaret River en SA. C’est vraiment la région du bon vivre et bon manger. Commencez en vous arrêtant à Maggies Beer Farm Shop. Etonnement ce n’est pas vraiment une brasserie ! Mais ils vendent du vin, des cidres et pleins de bons produits de la région (pâtés, chutney, etc). Il y a plein de dégustations gratuites ! Et ils ont aussi des cours/démonstration de cuisine de temps en temps, vérifiez sur leur site internet.

Continuez ensuite avec la Barossa Valley Cheese Company (dégustation gratuite) qui propose de bons fromages de la région. Vous pouvez aussi faire un saut à la bakery de Tanunda qui propose plein de bonnes pâtisseries. Pour digérer, faites un tour au Sculpture Park qui propose une belle vue sur la Barossa Valley (les sculptures ne sont pas ouf mais la vue est sympa).

Pour ce qui est des vins, il y en a vraiment beaucoup ! Moi perso, j’aime bien regarder les reviews sur Google avant de me décider où aller. Nous avons, entre autre, fait un tasting à Langmeil Winery (dégustation gratuite) ainsi qu’à Dell’Uva Wine (dégustation aussi gratuite). J’ai particulièrement adorée mon expérience à Dell’Uva. La dame était super sympa et nous a fait tester une douzaine de vins gratuitement ! En plus c’est situé à distance de marche du free camp, pratique 😉 Il y a beaucoup d’autres vignobles dont Jacobs Creek qui est très connu. Pour changer des vins vous pouvez aussi aller à Seppeltfield Road Distillers qui propose des dégustations de gin (20$ pour 4 gins), très sympa comme endroit. Si vous cherchez un restaurant un peu fancy, il y a Musque Food and Wine à Tanunda qui propose de très bons menus dégustations (5 services pour environ 60$) et ils ont une incroyable collection de plusieurs centaines de gin !

 

Logement : Pour se loger on est allé au camping de Greenock Centenary Park (donation de 5$ demandée) qui se trouve en effet à coté de la boutique de Dell’Uva. Pour la douche vous pouvez aller au tourist info center de Tanunda, c’est 1$ pour 3min. 

Adélaïde et environs

J’ai plutôt bien apprécié la ville d’Adélaïde, c’est une mignonne ville de taille moyenne. Bien plus petite que les grosses villes Australiennes comme Melbourne, Sydney ou Perth, elle a cependant son charme. 

Vous pouvez faire les boutiques sur la rue principale (Rundle Street), il y a de tout !

Quand nous y étions c’était justement la Fringe Festival qui a lieu pendant un mois en février/mars. Il s’agirait d’un des plus grands festivals d’art au monde à ciel ouvert (le plus grand d’Australie) ! Et en effet, c’est super sympa. Il y a plusieurs endroits en ville et dans les parcs où se trouvent des stands de bouffe et d’alcool et il y a plein de salles différentes qui proposent des spectacles (humour, théâtre, cabaret, magie, one man show, etc) ou expériences (expériences sensorielles, 3D, etc). C’est vraiment très cool et toute la ville est animée pendant cette période !

Outre cela, vous pouvez aller visiter le South-Australien Museum qui est dans le centre d’Adélaïde et il est gratuit. Il est assez intéressant et comporte une belle collection aborigène et sur la Polynésie. Juste à coté se trouve la Art Gallery qui est aussi gratuite et plutôt surprenante… (il y avait entre autre une œuvre faites de cadavres de chevaux…pas trop mon truc !). 

Niveau bouffe, perso je me suis fait plaisir pour mon anniversaire avec un restaurant de sushis à volonté  (pas si simple à trouver en Australie !) à Mugen House (36$ à volonté). Sachez que si c’est votre anniversaire ils vous offrent une bouteille de vin J (et ils n’ont même pas vérifié…).  Il y a aussi plein de petits restaurants sympas dans le quartier chinois d’Adélaïde. Ne ratez pas non plus le Adelaide Central Market, un marché couvert ouvert du mardi au samedi avec plein de belles échoppes et de bonnes choses à manger. 

Il y a aussi un Farmer’s market un peu en dehors de la ville tous les dimanches.

Niveau nature, à l’est de la ville se trouve le Morialta Conservation Park. Vous pouvez vous y balader et aller voir la Morialta Falls. C’est un mignon petit parc proche de la ville, sympathique pour prendre l’air.  Vous pouvez aussi aller au parc de Belair. J’avais entendu dire qu’il y avait des koalas dans ce parc, et comme je n’en avais pas encore vu je voulais vraiment en voir ! On s’est baladé dans le parc la tête en l’air jusqu’à ce que finalement on en voit un perché dans un arbre J J’étais vraiment contente. Le parc en lui-même est très sympathique et comporte plusieurs sentiers de rando (dont certaines pour voir des chutes d’eau qui avaient l’air chouettes à voir). 

Niveau plages, il y a plusieurs belles plages au sud d’Adélaïde dont la fameuse plage de Glenelg, Harlett Cove, Maslin Beach, ou encore Christies Beach ou Port Willunga.

Fleurieu Peninsula

photo @southaustralia.com

Il s’agit de la petite péninsule au sud d’Adélaïde. Malheureusement je ne m’y suis pas arrêté mais j’essayerai d’y aller plus tard car j’en ai entendu beaucoup de bien. Il y a de belles plages (dont Sellicks Beach, Rapid Bay ou Second Valley avec des caves) et de belles chutes d’eau (Deep Creek Waterfall  et Ingallala Waterfall, entre autre).

Cette région comporte aussi la région de McLaren Vale qui est aussi une grosse région viticole comme la Barossa Valley. J’avais noté qu’il y avait de nombreux vignobles dont le Wirra Wirra vineyard ou le Coriole vineyard qui étaient bien notés ou encore la Goodieson Brewery ou la Steam Exchange brewery pour tester des bières. Il y a aussi le Willunga Farmers market tous les samedis.

D’Adélaïde à Mount Gambier

Ici 2 choix s’offrent à vous : vous pouvez prendre la route dans les terres qui passe par Naracoorte (ce que j’ai fait) ou vous pouvez prendre la route qui longe l’océan. Après coup je pense que la route de l’océan est plus intéressante car vous y verrez le Coorong National Park ainsi que les villes de Kingston et Robe, qui sont apparemment de jolis petits villages de bord de mer. 

Pour ma part j’avais décidé d’aller à Naracoorte pour y visiter ses caves qui sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO.  Il s’agit de caves qui comportaient le plus de fossiles en Australie car il s’agissait en fait de « trous » dans lesquels sont tombés des milliers d’animaux dont des animaux de la mégafaune. Elles étaient donc très importantes pour les paléontologues australiens.

Il y a plusieurs caves aux différents tarifs d’entrée. Vous pouvez même voir une cave avec des chauves-souris ou bien faire de la spéléologie. On a décidé de faire la cave la moins cher, la Sticky-tomato cave (10,5$ par personne) et le gars a l’entrée nous a offert l’entrée au petit musée qui était assez drôle à voir (avec plein d’animatronic d’animaux australiens disparus). Je dirais que c’était sympa à faire mais pas fou non plus. Surtout si vous avez déjà vu des caves en France ou en Belgique, ce n’est pas super impressionnant.

Vous trouverez aussi à Naraccorte un grand Woolsworth et un Foodland si vous devez faire des courses.

Logement : Il y a plusieurs free camps dans les environs, nous avons retrouvé des amis un peu plus bas à celui du Lake Leake (gratuit mais donation suggérée) qui propose une douche froide gratuite.

Mount Gambier

Mount Gambier est une mignonne petite ville avec plusieurs attraits touristiques qui valent la peine de s’y arrêter.

Premièrement, en plein centre de la ville se trouve le Cave Garden, une sorte de gros trou, étonnant ! Un peu plus loin se trouve le Umpherston Sinkhole. Dans le même style, il s’agit aussi d’un grand trou dans
lequel  a été construit un jardin victorien avec  des bancs pour s’asseoir. C’est assez joli à voir et apparemment des événements y ont lieux de temps en temps. Vérifier l’agenda.

Un autre attrait de la ville est le Blue Lake : dépendamment de la saison (surtout de décembre à mars) et de la météo ce lac peut se révéler vraiment bleu ! (il l’était quand nous y étions). Ils ne sont pas encore certains de pourquoi le lac serait si bleu mais ça vient certainement d’une différence de température dans les différentes surfaces du lac (profond de 70m) ce qui fait réagir les microorganismes présents dans le lac.

Un peu en dehors de la ville se trouve aussi le « little blue lake », un lac plus petit comme son nom l’indique mais d’un étrange bleu lui aussi (plus turquoise que l’autre).

Blue lake
Little blue lake

Un autre phénomène d’eau de la région se trouve aux Ewens et Piccaninnies Ponds à environ 25min de route de Mount Gambier. Il s’agit de 2 endroits où l’eau est extrêmement claire et vous pouvez y effectuer du snorkelling ou de la plongée d’eau douce sous forme de petit circuit à suivre pour y découvrir la faune et la flore très spécifique à cet endroit. Vous devez cependant payer un permis de 15$ (vous pouvez le payer en ligne) pour y accéder. J’aurais vraiment aimé le faire car l’eau était magnifique à voir mais malheureusement il faisait beaucoup trop froid quand j’y étais et je n’avais pas de tenue de plongée. Mais ça doit être top à faire en été !

Après Mount Gambier vous pouvez continuer votre route vers le Victoria et la Great Ocean Road (voir mon article dédié ici).

En route pour le Northern Territory

photo @southaustralia.com

Si d’Adélaïde vous décidez de partir plutôt vers le NT, vous allez passer par la fameuse ville de Coober Pedy. Il s’agit de la capitale australienne de l’opale ! En effet il y existe de grosses mines d’opales dans cette ville mais ce qui fait sa particularité c’est surtout qu’une grosse partie de la ville est souterraine afin d’échapper à la chaleur suffocante de la région! Vous pouvez louer une chambre d’hotel ou air bnb dans un logement souterrain afin de vivre l’expérience à fond. Mais vous pouvez aussi visiter des églises et maisons souterraines comme Crocodile Harry’s underground nest. Vous pouvez aussi aller visiter le Umoona Opal Mine Museum, un musée souterrain (12$ l’entrée) avec visite guidée ou bien visiter le Old Timer’s Mine, une ancienne mine. Vous pouvez aussi vous arrêter à Josephine’s Gallery and Kangaroo Orphenage afin de découvrir de l’art aborigène en même temps que des bébés kangourous J

Photo @parks.sa.gov.au

En dehors de la ville, allez voir les Breakaways (25km de la ville), un magnifique parc avec des collines de sables rouges et oranges. 

Après Coober Pedy, vous voici à la porte du désert vers le NT, bon voyage ! 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *